Une belle chevelure malgré la ménopause

Sous l’effet des changements hormonaux, les femmes ménopausées souffrent de bouffées de chaleur, de troubles du sommeil, de maux de tête et mauvaise humeur. Sous l’effet des changements hormonaux, les femmes ménopausées souffrent de bouffées de chaleur, de troubles du sommeil, de maux de tête et mauvaise humeur. A cela s’ajoute une chevelure sèche, terne et cassante qui a tendance à chuter. Pour y remédier, les professionnels de la coiffure et les dermatologues nous conseillent de changer le mode de traitement de ces cheveux matures, devenus fins avec l’âge.

Une nouvelle structure

A partir de 50-60 ans, la chevelure de la femme change de structure avec des racines molles, des ondulations sur le bas de la nuque et des bordures, ainsi qu’une raideur sur le haut du crâne. En conséquence, elles doivent modifier les soins pour cheveux, limiter l’utilisation des sèche-cheveux, oublier les fers à lisser et diminuer les décolorations et les colorations.

Quelques reflexes à adopter

  • La coloration : sans devoir vivre avec les cheveux blancs, nous vous conseillons de les colorer avec des produits végétaux sans ammoniac, efficaces pour nourrir, épaissir et gainer la chevelure.
  • Les soins : appliquer la mousse coiffante pour le gainage des pointes et des longueurs et utiliser une crème qui laisse respirer le cheveu.
  • Les rituels beauté : pour fortifier la racine et oxygéner le cuir chevelu, nous conseillons un massage de 5 minutes tous les soirs, un shampooing au PH neutre, un soin hebdomadaire ou mensuel chez un coiffeur professionnel pour profiter des bienfaits d’un massage drainant et purifiant à base d’huiles essentielle, du casque à vapeurs d’ozone, etc.
  • L’alimentation idéale : des plats riches en antioxydants pour prévenir l’oxydation du cheveu, et une cure de vitamines pour nourrir les cheveux de l’intérieur (levure de bière, trichobiol).