SOS pellicules : trois remèdes de grand-mère à essayer

Grand nombre d’hommes et de femmes se plaignent des pellicules, ces squames qui provoquent une démangeaison insupportable. Grand nombre d’hommes et de femmes se plaignent des pellicules, ces squames qui provoquent une démangeaison insupportable. Afin de s’en débarrasser, des soins antipelliculaires s’imposent. Mais, pour réduire les dépenses, les recettes de grand-mère sont de bonnes alternatives aux produits capillaires vendus sur le marché.

Une lotion à base de thym séché

Facile à préparer, la lotion antipelliculaire à base de thym séché est prête en une dizaine de minutes. On fait bouillir quatre cuillères à soupe de cet ingrédient dans deux tasses d’eau et on filtre après refroidissement. Ce remède de grand-mère s’utilise sur des cheveux propres. Un petit massage est conseillé afin de faciliter la pénétration dans le cuir chevelu.

Un soin régulier avec l’huile d’olive et l’ail

Le traitement des pellicules avec l’huile d’olive et l’ail est conseillé avant le shampoing et c’est d’une efficacité certaine. Pour préparer le soin, il faut écraser une gousse d’ail avant de le mélanger avec un quart de tasse d’huile d’olive. Ensuite, la mixture est chauffée à feu doux dans une petite casserole. Après refroidissement, le soin peut être appliqué sur le cuir chevelu pendant au moins une heure. Il est nécessaire de couvrir la tête d’une serviette pour empêcher que la mixture coule sur le visage.

Un rinçage au vinaigre de cidre

Le vinaigre de cidre mélangé à l’huile essentielle de thym est efficace pour enlever les pellicules. Pour concocter cette recette, on ajoute deux gouttes d’huile essentielle de thym dans un litre d’eau. Tout comme la lotion décrite plus haut, cette préparation s’applique après le shampoing, en tant que soin de rinçage.

Beauté de cheveux : conseils pour entretenir les cheveux lissés

Ces dernières années, les cheveux lisses sont devenus très tendance et cela dans les quatre coins de la planète.Ces dernières années, les cheveux lisses sont devenus très tendance et cela dans les quatre coins de la planète. Pour les femmes qui ont des cheveux frisés et bouclés, le défrisage est une technique infaillible pour les lisser. Et comme tout type de cheveux, les cheveux lissés nécessitent des soins complets pour rayonner de beauté.

Des soins approfondis

Le soin attentionné est le secret de la beauté d’une chevelure lisse et raide. Ainsi, pour assouplir et faire briller les cheveux, la gamme de soins doit être lissante. Le choix des produits se fait en fonction du type de cheveux. Si celui-ci est gras, le shampoing et l’après-shampoing doivent contenir des actifs qui ralentissent la sécrétion de sébum. Pour des cheveux secs, la gamme se compose de soins hydratants et nourrissants.

En outre, pour peigner les cheveux, une brosse plate en poils de sanglier et utile pour les démêler tout en douceur.

Protéger les cheveux contre le soleil

La chaleur propagée par le soleil agresse directement les cheveux. Ainsi, outre les soins de base, l’utilisation d’un spray pulvérisateur ou d’un vaporisateur lisseur est recommandée pendant l’été. Ce produit allège les cheveux en les rendant plus soyeux et brillants.

Les accessoires de lissage moins agressifs

Très prisés pour lisser les cheveux, les lisseurs engendrent souvent une chute de cheveux compte tenu de leur haute température. Afin de remédier à cela, il convient de fixer sa température maximale à 180 degrés. Enfin, cet accessoire doit comporter des plaques en céramique indispensables pour la protection des cheveux.

Alopécie : connaître son patrimoine génétique pour des conseils personnalisés

Quand un membre d’une famille souffre d’alopécie, il est fort probable que les autres en soient aussi victimes.Quand un membre d’une famille souffre d’alopécie, il est fort probable que les autres en soient aussi victimes. Pour en être certain, un diagnostic génétique peut être effectué pour prévoir le phénomène de manière plus scientifique.

La génétique préventive

Des laboratoires européens proposent aujourd’hui un examen d’ADN pour décrypter toutes les informations contenues dans les cellules d’une personne. Ce type de test permet de définir la prédisposition d’une personne à l’alopécie androgénétique et même au développement de la cellulite. Selon la législation, ces examens sont autorisés à la seule condition qu’ils soient encadrés par un médecin.

Utilités des tests

Les tests peuvent se faire à partir d’un prélèvement de salive ou d’une prise de sang. Après prélèvement, la personne doit répondre à une cinquantaine de questions compilée dans un questionnaire. Les questions ont pour objectif de connaitre ses habitudes de vie, son environnement, son alimentation et ses antécédents familiaux. Lorsque les résultats sont couplés avec le génotype, les médecins peuvent offrir des conseils personnalisés allant des réflexes quotidiens aux soins sur mesure.

Pour des tests génétiques anti-âge

Si le check up génétique permet de déterminer la prédisposition d’une personne à l’alopécie, il est généralement utilisé pour une visée anti-âge. De ce fait, les laboratoires proposent des tests pour déterminer les informations sur le vieillissement cutané d’une personne (éclat, photo vieillissement, stress oxydatif, etc.). Les scientifiques présentent ensuite des conseils sur mesure et formulent des crèmes personnalisées à chaque personne étudiée. Jusqu’à ce jour, aucune preuve scientifique n’est en mesure de montrer l’efficacité de ces crèmes personnalisées comparées aux cosmétiques classiques.

Cheveux bouclés: comment en prendre soin?

A cause de leur fragilité et de leur prédisposition à devenir secs, les cheveux bouclés sont plus difficiles à entretenir. A cause de leur fragilité et de leur prédisposition à devenir secs, les cheveux bouclés sont plus difficiles à entretenir. Pour éviter l’effet « paille », ce type de cheveux demande un soin capillaire particulier.

Les traitements à adopter

Parce que les écailles des cheveux bouclés sont ouvertes, elles sont plus sensibles au vent, au froid et au soleil. Les cheveux se dessèchent plus vite et deviennent fourchus. Pour éviter une telle catastrophe, la chevelure doit être hydratée en permanence, été comme en hiver. D’où l’importance des soins adaptés aux cheveux bouclés qu’il s’agisse de shampooing ou d’après-shampooing. Pour donner de la structure, l’idéal serait d’appliquer un masque très hydratant et de bien respecter le temps de pause. Et pour faire rebondir les boucles, un spray ou une crème sera ensuite appliquée sur les cheveux essorés.

Un masque hydratant fait maison

La création d’un masque pour hydrater des cheveux bouclés trop secs ou abimés peut se faire chez soi. Les ingrédients essentiels à la préparation sont l’huile d’olive, le miel et les œufs. Il suffit de les mélanger, d’appliquer la mixture sur les longueurs et le cuir chevelu tout en massant doucement. Avant de laver et de rincer soigneusement les cheveux à l’eau claire, une pause de 1 à 2h est nécessaire.

Outre ces soins, l’entretien des cheveux bouclés dépend aussi de quelques bonnes habitudes. Cela consiste à serrer sa chevelure dans ses mains pour l’essorer, se coiffer avec un peigne à dents larges pour éviter les cassures et sécher ses cheveux avec un sèche-cheveux doté d’un diffuseur rond. En d’autres termes, il est interdit de frictionner les cheveux avec une serviette pour les sécher et d’utiliser une brosse. Dernier conseil, limiter à tout prix les brushings et les défrisages afin que les boucles ne soient pas endommagées.

Perte de cheveux : quand faut-il s’en inquiéter ?

La chute de cheveux est un vrai problème à ne pas prendre à la légère. La chute de cheveux est un vrai problème à ne pas prendre à la légère. Il est très important de savoir déterminer quand la perte est normale et quand il faut s’en préoccuper. Cela aide à déceler les troubles au niveau de la chevelure et prendre rapidement les mesures qui conviennent.

Quand la chute de cheveux est normale

En général, une personne perd 30 à 100 cheveux par jour. La perte peut dépasser ce chiffre pendant le shampoing car le lavage fait tomber les cheveux déjà morts encore accrochés au cuir chevelu. Pendant les changements de saison, il est fréquent que la chute soit plus importante.

Quand s’inquiéter ?

Si la chute de cheveux dépasse les 100 cheveux par jour et que la repousse est moins importante, il est possible qu’il s’agisse d’alopécie. Pour traiter et résoudre le problème, il faut commencer par comprendre les événements qui auraient pu favoriser le phénomène. Cela peut être un allaitement ou un futur accouchement, une maladie infectieuse ou la prise d’un médicament, un stress ou un dérèglement hormonal ou encore un traitement chimique trop agressif des cheveux comme la coloration.

Pour freiner la perte, il faut traiter à la fois le cuir chevelu, les longueurs et les pointes. Pour favoriser la repousse, une cure de compléments alimentaires peut aussi être envisagée. En ce cas, il faut opter pour des compléments à base de vitamines B5, B6 et PP. L’utilisation d’une lotion antichute permet aussi de stabiliser le phénomène et accélérer la repousse.

Attention aux tresses et aux défrisages !

Les tresses lourdes et trop serrées favorisent un éclaircissement au niveau des tempes et également au niveau du front. Les colorations ainsi que le défrisage entraînent aussi la chute des cheveux.

Cheveux décolorés: des soins particuliers

Cheveux décolorés : des soins particuliersLa décoloration est très prisée car elle redonne une nuance naturelle à la chevelure. Ce processus consiste à oxyder les pigments de mélanine contenus dans la fibre capillaire. Totale ou partielle, la décoloration abîme les cheveux, d’où la nécessité de bien les entretenir avant et après l’opération.

 Après la décoloration

Déshydratés, les cheveux décolorés sont très fragiles, cassant et risquent de chuter. Ils perdent également leur éclat et leur force. Avant la décoloration, l’utilisation de shampoing et de masques n’est pas une obligation, surtout si les cheveux sont trop gras. Par contre, après cette importante intervention, les cheveux sont secs et moins souples qu’avant mais, tout cela s’arrange avec un bon traitement.

Bien choisir les produits

Sur le marché, il existe des soins capillaires spécialement conçus pour les cheveux décolorés. Mais, avant d’en acheter, il vaut mieux demander conseil à son coiffeur. Afin de les hydrater, le bain d’huile est indispensable avant le shampoing. Vient ensuite l’application d’un après-shampoing, d’un masque et d’un sérum réparateur et nourrissant. Ces soins réguliers ne doivent pas contenir de l’ammoniaque ou d’un quelconque élément nocif.

Les protéger contre le soleil

Le soleil agresse directement les cheveux en les déshydratant. Ce phénomène affaiblit leurs défenses naturelles. Pour protéger les cheveux décolorés contre le soleil, il faut appliquer une crème ou un gel hydratant. Une huile essentielle à base d’ylang-ylang est également un traitement très efficace. En période estivale, le port de chapeau est indispensable si la décoloration des cheveux est encore récente.

Traitement de cheveux secs après défrisage

Grâce à la technique de défrisage, lisser les cheveux bouclés ou frisés devient facile. Grâce à la technique de défrisage, lisser les cheveux bouclés ou frisés devient facile. Cependant, ce traitement les assèche lorsqu’il est fait fréquemment. Pour prévenir la perte de cheveux après le défrisage, un traitement radical est de rigueur.

Des cheveux très fragilisés

Après un ou deux défrisages, c’est normal d’avoir des cheveux cassants. Leur équilibre naturel a été perturbé par les actifs chimiques contenus dans les soins. Les cheveux crépus sont déjà secs et après un lissage, la situation ne s’arrange pas. Pour qu’ils ne perdent pas toute leur épaisseur, un traitement adapté est indispensable. A noter qu’un simple soin nourrissant ne suffit pas pour régler le problème.

Les soins réparateurs

  • Les soins restructurant, surtout ceux à base de produits naturels, permettent de traiter ou de prévenir la cassure de cheveux après un défrisage. Les actifs se trouvant dans les produits de soins bloquent les effets du défrisage. Le traitement complet avec un shampoing, un masque et un sérum aux huiles essentielles est la meilleure option. Celles-ci régénèrent les follicules pileux et stimulent la repousse.
  • Le bain avec l’huile essentielle de carotte qui est fortement enrichit en vitamine A et en oligo-éléments est très recommandé. Ce soin est à appliquer quelques heures avant le shampoing pour revitaliser, fortifier et hydrater les pointes fourchues.

Les bons gestes à adopter

Quotidiennement, il faut faire un massage du cuir chevelu à partir du sommet de la tête. Cela active la circulation sanguine des racines de cheveux. De même, avant le shampoing, le massage du cuir chevelu facilite la pénétration des actifs en profondeur.

Cheveux gras : comment atténuer la sécrétion excessive de sébum ?

Les cheveux gras se salissent facilement à cause de la surproduction de sébum au niveau du cuir cheveluLes cheveux gras se salissent facilement à cause de la surproduction de sébum au niveau du cuir chevelu. Heureusement, grâce à des soins adaptés, il est possible de régler cet excès. Conseils pour tout savoir sur les cheveux gras.

Les causes

Sécrété en quantité suffisante, le sébum a pour rôle de protéger le derme contre toute agression. L’excès de sa production est dû à un dysfonctionnement des glandes sébacées. Le sébum est alors représenté par des plaques blanchâtres et cela fragilise le cuir chevelu en alourdissant les cheveux. Ce dérèglement peut être lié au stress, à des troubles hormonales ou à un déséquilibre alimentaire. Chez certaines personnes, le problème est d’ordre génétique.

Des soins particuliers

Le traitement régulier des cheveux gras permet de réduire la sécrétion de sébum. Mais, c’est seulement possible si l’origine des troubles n’est pas génétique. Dans le cas contraire, les soins doivent être permanents.

Les produits à base d’argile verte, de laurier et de ghassoul sont très adaptés à ce type de cheveux. Ces extraits végétaux stimulent les glandes sébacées en rééquilibrant la quantité de sébum. Associés au citron, ils agissent sur les écailles pour des cheveux brillants et éclatants de santé.

Eviter d’agresser les cheveux

Fragiles, les cheveux gras ne supportent pas la température élevée. Ainsi, il convient de les laver tous les deux ou trois jours avec de l’eau tiède. L’utilisation de sèche-cheveux est à limiter pendant le traitement. Quant aux colorations chimiques qui déshydratent et cassent les cheveux, elles sont à proscrire. Enfin, les cheveux gras ont besoin d’une protection solaire efficace.

Les soins naturels pour cheveux colorés

La coloration fragilise les cheveux, c’est pourquoi ils nécessitent plus de soins par rapport aux cheveux non colorés.La coloration fragilise les cheveux, c’est pourquoi ils nécessitent plus de soins par rapport aux cheveux non colorés. Pour les protéger, l’utilisation de produits capillaires à base d’extrait végétaux est conseillée.

Les atouts d’un soin naturel

La fibre capillaire est très sensible aux produits chimiques contenus dans certains shampoings, masques et lotions. En effet, ils changent la structure des cheveux et la réaction chimique provoquée agit comme un choc. Afin d’éviter de les agresser, il faut opter pour une coloration naturelle. Ainsi, le traitement des cheveux avec un shampoing et un sérum à base d’extraits végétaux s’avère plus facile. Hydratants, ces soins donnent de l’éclat aux cheveux tout en conservant la couleur le plus longtemps possible.

Le bain d’huile

Réalisé une fois par mois et avant le shampoing, le bain d’huile adoucit les cheveux tandis que les huiles essentielles les nourrissent et les réparent. Si les cheveux sont cassants, le bain à base d’huile de bois de rose promet des effets immédiats. L’huile d’ylang-ylang pure quant à elle a des actions tonifiantes.

Toutefois, cette étape n’est pas indispensable si le cuir chevelu produit trop de sébum. Afin de s’assurer des effets de l’huile, il faut bien l’appliquer sur les pointes. Le temps de repos n’est pas déterminé mais, il doit être assez long pour que les actifs pénètrent en profondeur.

Shampoing naturel

Il est recommandé de toujours choisir un shampoing avec tous les autres produits de soins pour les cheveux colorés. En pénétrant dans l’écaille, ceux-ci favorisent leur croissance tout en procurant aux cheveux toute la force dont ils ont besoin.

Chute de cheveux : des médicaments à risque

Utiliser trop fréquemment un brushing ou un fer à lisser favorise parfois la chute de cheveux. Utiliser trop fréquemment un brushing ou un fer à lisser favorise parfois la chute de cheveux. De même pour l’application de produits capillaires non adaptés aux cheveux et la carence en zinc ou en vitamines.  Dans certains cas, la chute est due à la prise de médicaments.

Les pilules contraceptives

A prendre quotidiennement, les pilules contraceptives peuvent provoquer une chute de cheveux passagère ou non, tout dépend de la physiologie. D’après le Dr Pascal Reygagne, ce sont surtout les pilules à base de progestatifs de première et de deuxième génération qui entrainent une assez importante perte de cheveux. Afin de remédier à cela, il faut en parler à son médecin. Ce dernier va prescrire une pilule à faibles effets androgéniques.

Les médicaments à base de stéroïdes anabolisants

Chez la gent masculine, la prise de médicaments à base d’hormones comme la testostérone ou les stéroïdes anabolisants favorise la chute de cheveux. Le mélange de l’enzyme 5-alpha avec la testostérone donne naissance à une autre hormone, la DHT, qui stimule le vieillissement prématuré des follicules pileux. Comme premier symptôme, on constate que les cheveux deviennent très fins. C’est le même cas pour la prise de stéroïdes anabolisants. Il faut également faire attention avec les corticoïdes. Leur prise à forte dose est l’une des causes de l’alopécie.

Les médicaments antimitotiques

Ce sont des soins prescrits pour le traitement d’un cancer. Ils provoquent une alopécie sévère qui oblige le patient à se raser les cheveux. Cependant, il faut toujours rester calme car tout rentre dans l’ordre après le traitement.