La calvitie, manifestations et causes

Plus connue sous l’appellation « calvitie », l’alopécie peut être congénitale, androgénétique, généralisée ou localisée. Plus connue sous l’appellation « calvitie », l’alopécie peut être congénitale, androgénétique, généralisée ou localisée. Grâce aux avancées technologiques comme les greffes et implants de cheveux, avoir le crane dégarni n’est plus une fatalité.

L’alopécie androgénétique

Visible chez la majorité des hommes, la forme d’alopécie la plus connue demeure l’alopécie androgénétique. Il s’agit d’une prédisposition génétique qui concerne toute la descendance masculine d’une famille. De nos jours, les dermatologues observent même de plus en plus de cas précoces qui commencent par une diminution progressif du cheveu qui fini par se changer en un duvet de plus en plus fin au niveau du front et du dessus du crâne.

L’alopécie de la femme

Chez la gent féminine, l’alopécie existe sous une forme plus rare et moins spectaculaire avec des cheveux de plus en plus fins sans que le cuir chevelu soit entièrement dénudé. Mais il existe d’autres maladies du cuir chevelu dont la pelade qui provoque une chute aigüe et impressionnante des cheveux.

Les causes de l’alopécie   

Outre l’héritage génétique, la calvitie peut également être liée à un traitement médicamenteux, une grossesse, un accouchement, une grosse fatigue, des insomnies, un état de stress ou une dépression nerveuse. Dans certains cas, la chute de cheveux survient lors des décalages horaires fréquents qui engendrent un déséquilibre de l’horloge biologique. Dans la majorité des cas, les cheveux repoussent dès que la personne retrouve son état normal.

La chute brutale de cheveux

L’alopécie figure souvent dans la liste des effets secondaires des traitements agressifs comme la chimiothérapie et les produits de coiffage lissants ou défrisants. Dans ces cas là, la repousse prend plus de temps et l’attente peut durer jusqu’à plusieurs mois.

Calvitie : les nouveaux traitements possibles

La calvitie est un problème capillaire qui touche aussi bien les hommes que les  femmes. La calvitie est un problème capillaire qui touche aussi bien les hommes que les  femmes. Heureusement, l’évolution des traitements capillaires, améliorés par les nouvelles technologies,  facilite la lutte contre la calvitie. Parmi les dernières technologies innovantes dans le domaine figurent  la lumière LED (Light-Emitting Diode) et la pose d’implants.

La lumière LED est préconisée dans les cas d’alopécie en général, si les traitements locaux déjà appliqués s’avèrent inefficaces. Le principe est simple: le cuir chevelu est exposé à des ondes de lumière qui par la suite engendrent un mouvement de transformation en chaine pour favoriser la photosynthèse. Ce phénomène physiologique redynamise les cellules dermiques et capillaires soumises à l’action de la lumière. Les fibres capillaires sont revigorées et les cheveux repoussent d’une manière impressionnante. Ceux et celles qui ont déjà testé cette technique parlent d’un « traitement miracle » dans le monde de la technologie capillaire.

Quant à la pose d’implants, elle s’adresse aux patients touchées par la calvitie et cherchant une solution rapide et permanente. Cette technique consiste à greffer les cheveux sur le cuir chevelu de manière définitive. En cas de calvitie partielle, la pose d’implant est la meilleure alternative. Chez les femmes, la chute de cheveux peut être favorisée par les transformations physiologiques du corps. Dans ce cas, le cuir chevelu est clairsemé et raréfié ou parfois  totalement absent sur certaine partie.  Préconiser la pose d’implants permet de redonner volume et éclat aux cheveux.

Il est à noter que chez les femmes, beaucoup de facteurs peuvent favoriser la chute des cheveux comme la grossesse, l’accouchement et l’allaitement. Les transformations physiologiques ont des conséquences sur la beauté de la peau et des cheveux.

Calvitie : découverte d’un traitement miracle ?

Follica, une entreprise américaine, a annoncé qu’elle aurait trouvé une solution durable contre la calvitie ou alopécie androgénétique, un problème qui touche près de 70% des hommes.Follica, une entreprise américaine, a annoncé qu’elle aurait trouvé une solution durable contre la calvitie ou alopécie androgénétique, un problème qui touche près de 70% des hommes.

La solution miracle

Selon l’étude publiée dans Nature Medicine, les chercheurs de Follica, société attachée à la faculté de médecine de Pennsylvanie, ont trouvé la molécule-clé, la protéine Fgf9 qui favorise la repousse des cheveux. Ils ont pu comprendre son mécanisme moléculaire, son rôle dans la régénération des follicules pileux. Le Dr. William Ju explique que c’est une ouverture vers des recherches de traitement antichute de cheveux.

Des tests sur les humaines de phase II ont été faits par Follica. Les résultats ont montré que l’apparition des follicules entraine effectivement une repousse des cheveux. La prochaine étape sera de proposer un traitement qui consiste à déclencher le processus de régénération de l’épiderme et la formation de follicules pileux sollicitée par la protéine fgf9. Comment ? En éliminant des couches de cellules du crâne. Le traitement serait ainsi une combinaison de molécules et de perturbations de la peau ciblée.

Le problème de la chute de cheveux 

Chez l’homme, 90% des cas de calvitie sont d’ordre génétique ou hormonal. Les cheveux tombent et sont remplacés par des cheveux de plus en plus fins. Au fil du temps, les cheveux ne poussent plus et la calvitie s’installe. A 30 ans, 1 homme sur 3 est touché par ce problème. A 50 ans, 1 homme sur 2 est concerné. En attendant un traitement miracle, les hommes doivent retarder l’alopécie par des traitements LED qui améliorent la densité des cheveux, stabilisent la perte de cheveux et stimulent la repousse.