Se lisser les cheveux sans les abîmer

L’utilisation du fer à lisser constitue une épreuve pour la chevelure. L’utilisation du fer à lisser constitue une épreuve pour la chevelure. Néanmoins, pour celles qui aiment le rendu lisse et discipliné, il est possible de le faire de façon à protéger la fibre capillaire.

Le premier ennemi de la chevelure pendant le lissage est la chaleur qui émane du fer à lisser. Il assèche et altère l’hydratation de la fibre capillaire. Les cheveux doivent donc être préparés pour supporter ce traitement. Pendant le lavage, il faut privilégier les shampoings et les masques nourrissants et lissants pour prévenir les pointes cassantes.

Ensuite, avant l’application du fer à lisser, il est impératif d’utiliser un soin protecteur de chaleur qui va permettre aux cheveux de rester protégés tout au long du lissage. L’appareil quant à lui, devrait être doté d’une option thermorégulatrice pour pouvoir s’adapter à la texture du cheveu. Un lisseur en céramique est plus apte à capter l’électricité statique et donner des cheveux lissés et souples. Votre crème thermo-active doit être appliquée en insistant bien sur des pointes, partie la plus fragile, puis en remontant vers la racine des cheveux.

Au niveau du lissage proprement dit, celui-ci se fait sur des cheveux parfaitement secs. Le fer à lisser peut passer 2 fois sur la longueur de la mèche traitée pour obtenir un lissage sans failles. Faites attention à ne pas passer trop près de la racine et brûler le cuir chevelu. On peut finir avec une noix de sérum lissant pour cheveux secs afin d’augmenter la brillance et apporter une dernière couche de protection.

Pour préserver la chevelure de manière durable, il ne faut pas hésiter à rafraîchir les pointes dès que les fourches apparaissent.