Retour sur les critères de choix d’un sèche-cheveux

Après le shampooing et le masque capillaire, un sèche-cheveux est indispensable pour avoir un séchage rapide ou improviser un brushing digne d’un passage dans un salon professionnel.Après le shampooing et le masque capillaire, un sèche-cheveux est indispensable pour avoir un séchage rapide ou improviser un brushing digne d’un passage dans un salon professionnel. Pour celles qui ont du mal à choisir le bon appareil, voici quelques conseils.

  • Températures et vitesse

Un sèche-cheveux doit obligatoirement avoir deux choix de température (chaud et froid) et un bouton pour changer la puissance de l’air diffusé. Pour accélérer le séchage lors des sorties non programmées ou les matinées où l’on a peu de temps pour se préparer, la fonction « turbo » aide énormément. Et pour limiter les dégâts sur la chevelure, il vaut mieux préférer le mode « froid » qui respecte mieux la texture et le mouvement de la coiffure.

  • La puissance de l’appareil

Plus le sèche-cheveux est puissant, plus il permettra d’obtenir du mouvement et du volume. Au minimum, optez pour un appareil à 1700 watt, sachant que les professionnels n’utilisent jamais de sèche-cheveux d’une puissance en deçà de 2000 watt.

  • Le sèche-cheveux ionique

Contre l’électricité statique et les frisottis, il existe désormais des produits high-tech dotés d’une technologie ionique. Ces modèles de sèche-cheveux ont été conçus pour régulariser la température de séchage et leurs ions négatifs permettent de rendre la chevelure lisse, douce et brillante.

  • Les accessoires du sèche-cheveux

En s’inspirant du coiffeur professionnel, achetez un diffuseur et un concentrateur, des accessoires indispensables pour obtenir des boucles parfaites, une ondulation naturelle et un brushing impeccable. Avec un sèche-cheveux à concentrateur d’air fin, vous obtiendrez un résultat plus précis en lissant vos cheveux.