Quand la peau et les cheveux nous parlent

La beauté de la peau et la santé des cheveux sont influencées par différents facteurs comme le stress, le manque de sommeil, la prise de médicament, les troubles hormonales et les transformations du métabolisme. La beauté de la peau et la santé des cheveux sont influencées par différents facteurs comme le stress, le manque de sommeil, la prise de médicament, les troubles hormonales et les transformations du métabolisme. Que ce soient pour les hommes ou pour les femmes, l’aspect de la peau et des cheveux peut en dire long sur la santé de la personne elle-même.

Stress et hypercorticisme

Le stress augmente le taux de cortisol naturellement présent dans l’organisme. Il est ainsi le principal facteur de vieillissement prématuré de la peau et du capital capillaire. L’hypercorticisme entrave le bon fonctionnement des cellules fibroblastiques. Au niveau de la peau, cela se traduit par la destruction des fibres de collagènes et l’apparition des phénomènes de relâchement cutanés et de rides. Quant à la chevelure, les symptômes peuvent être plus importants. Ceux-ci se présentent sous forme de perte de cheveux par poignées ou encore le blanchiment prématuré de la chevelure.

Les méfaits des médicaments

La prise de certains médicaments affecte également la santé des cheveux. C’est notamment le cas des traitements de chimiothérapie qui provoquent une chute Et inversement, la chute des cheveux peut être une forme d’intolérance à des médicaments. De même, les éruptions cutanées et les démangeaisons sur la peau peuvent être dues à une allergie à un ou plusieurs substances entrant dans la composition d’un médicament. Dans la mesure du possible, il est donc toujours conseillé d’opter pour des traitements naturels si les circonstances le permettent.

Les effets de la carence

La chute de cheveux et les problèmes de peau indiquent parfois des problèmes de carences. En effet, notre métabolisme a besoin d’un apport correct d’éléments nutritifs pour fonctionner comme il faut. Les cheveux et la peau sont les premiers à donner l’alarme lorsqu’une carence perdure. Leur altération explique souvent un manque de fer, de magnésium, de sels minéraux et de vitamines A.  Une alimentation ciblée et la prise de compléments alimentaires sont les solutions indiquées dans ce cas.