Perte de cheveux : quand faut-il s’en inquiéter ?

La chute de cheveux est un vrai problème à ne pas prendre à la légère. La chute de cheveux est un vrai problème à ne pas prendre à la légère. Il est très important de savoir déterminer quand la perte est normale et quand il faut s’en préoccuper. Cela aide à déceler les troubles au niveau de la chevelure et prendre rapidement les mesures qui conviennent.

Quand la chute de cheveux est normale

En général, une personne perd 30 à 100 cheveux par jour. La perte peut dépasser ce chiffre pendant le shampoing car le lavage fait tomber les cheveux déjà morts encore accrochés au cuir chevelu. Pendant les changements de saison, il est fréquent que la chute soit plus importante.

Quand s’inquiéter ?

Si la chute de cheveux dépasse les 100 cheveux par jour et que la repousse est moins importante, il est possible qu’il s’agisse d’alopécie. Pour traiter et résoudre le problème, il faut commencer par comprendre les événements qui auraient pu favoriser le phénomène. Cela peut être un allaitement ou un futur accouchement, une maladie infectieuse ou la prise d’un médicament, un stress ou un dérèglement hormonal ou encore un traitement chimique trop agressif des cheveux comme la coloration.

Pour freiner la perte, il faut traiter à la fois le cuir chevelu, les longueurs et les pointes. Pour favoriser la repousse, une cure de compléments alimentaires peut aussi être envisagée. En ce cas, il faut opter pour des compléments à base de vitamines B5, B6 et PP. L’utilisation d’une lotion antichute permet aussi de stabiliser le phénomène et accélérer la repousse.

Attention aux tresses et aux défrisages !

Les tresses lourdes et trop serrées favorisent un éclaircissement au niveau des tempes et également au niveau du front. Les colorations ainsi que le défrisage entraînent aussi la chute des cheveux.