L’alopécie de l’homme et de la femme

L’alopécie de l’homme et de la femme

L’alopécie est un terme médical qui signifie la perte des cheveux, l’alopécie est normale et naturelle si on perd moins de 100 cheveux par jour. Mais dès que l’on dépasse ce nombre, la perte de cheveux devient morbide. Alors il faut chercher une solution avant qu’on arrive à la calvitie.

Les types d’alopécie : motifs et solutions.

*L’alopécie androgénétique : c’est le type le plus courant de la perte des cheveux, elle concerne les hommes plus ce que les femmes car c’est une sensibilité héréditaire des hormones males qui se transforme à une diminution graduelle de la quantité des cheveux. Un traitement à base de minoxidil est nécessaire, pour sauver le cuir chevelu. Si non, la greffe des cheveux est la seule solution pour combler les graves pertes capillaires.

*L’alopécie diffuse : une forme de perte de cheveux non héréditaire, généralisée sur l’ensemble de la chevelure et signale un trouble de l’organisme. Soit à cause d’une chimiothérapie, un accouchement ou même un stress ou c’est un problème endocrinien tel que les troubles de la fonction thyroïdienne. Le traitement de ce type d’alopécie consiste à connaître le facteur responsable de la perte des cheveux et de le traiter pour arrêter l’alopécie.

*L’alopécie circonscrite : est la perte des cheveux dans une zone cernée dont les facteurs responsables sont pas trop précis. Mais généralement, une réaction auto-immune produit une inflammation de la racine des cheveux, heureusement que cette dernière n’est pas entièrement détruite. Mais cela cause une visible perte de cheveux qui nécessite un traitement local.

*L’alopécie congénitale : la forme la plus rare de l’alopécie, c’est une absence des racines des cheveux qui empêche leurs croissances. Dans ce cas, la greffe des cheveux est la meilleure solution.