Du tonus avec le gommage du cuir chevelu

Après les attaques du froid hivernal, un gommage digne de ce nom permet au cuir chevelu de récupérer, de s’assainir et de s’oxygéner tout en stimulant la microcirculationAprès les attaques du froid hivernal, un gommage digne de ce nom permet au cuir chevelu de récupérer, de s’assainir et de s’oxygéner tout en stimulant la microcirculation. Appliqué sur une peau saine, le gommage du cuir chevelu est adapté aux personnes souffrant de cheveux gras et pelliculaires, de démangeaisons chroniques et de fatigue de la chevelure. Très efficace chez les hommes, cette technique est toutefois à éviter après la coloration au risque de faire partir la nouvelle teinte.

La fréquence des gommages capillaires

Dans vos habitudes de beauté, pensez à faire un gommage du cuir chevelu tous les 2 ou 3 jours. Il peut également être utilisé à volonté ou de manière hebdomadaire.

En pratique

Avant d’étaler le produit de gommage raie par raie, il vaut mieux mouiller les cheveux et faire quelques minutes de doux massage avec le bout des doigts. Il suffit ensuite de rincer à l’eau tiède et de laver au shampooing. Une fois gommées, les racines se décollent et le cuir chevelu devient plus sensible aux soins de base : shampooing, masque, bain d’huile, sérum.

Le choix des produits

Vous pouvez opter pour des masques, des crèmes ou des gelées à effet astringent qui nécessitent un gommage mécanique. Ces produits sont généralement composés d’éléments actifs (noyaux d’abricot micronisés, billes de silice, graines de tournesol ou jojoba) et des huiles essentielles pour accentuer les effets de pureté, de fraîcheur et de propreté.

Des gommages faits maison

Pour faciliter le rinçage, optez pour des ingrédients qui ne risquent pas de coller aux cheveux :

  • mélange d’huile végétale et sel fin pour les cheveux secs
  • 1 cuillère à soupe de bicarbonate de soude + 1 cuillère à soupe de sel + 3 cuillères à soupe d’après-shampooing.