Créer son propre shampoing pour des cheveux assainis

Créer un shampoing n’est pas le seul apanage des entreprises de cosmétiques. Créer un shampoing n’est pas le seul apanage des entreprises de cosmétiques. Avec seulement quelques ingrédients naturels, un shampoing écolo fait maison est relativement aisé à concocter.

– le principe de base

Un shampoing fait maison prend forme en mélangeant dans un bol une cuillère à café de sel et une demi-tasse d’eau ainsi que de quelques ingrédients : un shampooing normal d’environ une demi-tasse, du vinaigre d’alcool d’environ une cuillère à café et au moins une cuillère à soupe d’huile d’olive. Pour compléter cette mixture, ajouter deux jaunes d’œufs. Enfin, verser quelques gouttes d’huile essentielle pour parfumer et adoucir le mélange.

– les huiles essentielles

Pour que le shampoing fait à domicile soit aussi efficace que les shampooings de l’industrie cosmétique, il est nécessaire d’utiliser les huiles essentielles appropriées à un type de cheveux donné.

Pour des cheveux secs, privilégier l’utilisation d’huiles à base de lavande, de romarin et de santal, pour leurs propriétés nourrissantes.

Pour les cheveux gras, notamment le cuir chevelu avec des pellicules, choisir plutôt les huiles essentielles de thym et de citron, pour leurs propriétés assainissantes.

– les plantes qui rehaussent la couleur des cheveux

Pour qu’un shampoing créé à domicile puisse donner de la brillance aux cheveux clairs, il faut ajouter de la camomille aux ingrédients. Sinon, le calendula peut la remplacer.

Pour les cheveux foncés, utiliser du romarin ou bien de la sauge pour renforcer la teinte brune naturelle.

– les plantes qui luttent contre les pellicules

Pour obtenir un shampoing antipelliculaire bio, il suffit d’ajouter un peu de sauge sclarée et du cèdre au mélange de base cité plus haut. Masser lentement le cuir chevelu avec le bout des doigts, sans le gratter.