Cheveux en transition, comment les gérer ?

Les cheveux en transition sont ceux qui ont subi au fil des années des défrisages réguliers et qui veulent retrouver leur état naturelLes cheveux en transition sont ceux qui ont subi au fil des années des défrisages réguliers et qui veulent retrouver leur état naturel, sans  rajout d’artifice et sans traitement agressif. Contrairement au « big chop » qui consiste à tout couper et à ne laisser que les cheveux naturels, très courts au début, la transition capillaire permet de garder sa longueur et retrouver ses cheveux naturels par étapes.

Cette transition ne se fait pas sans soin particulier puisque 2 types de cheveux cohabitent sur la tête, ceux défrisés et fragilisés et ceux qui poussent peu à peu, naturels et sans résidu de traitement chimique.

Les pointes défrisées doivent être hydratées et soignées de façon régulière pour éviter la cassure et les fourches. Votre conditionneur devra correspondre aux cheveux fragilisés et ayant subis un traitement chimique. La qualité nutritive des soins devra alors être recherchée de façon accrue, que ce soit pour le shampoing, le masque ou les crèmes coiffantes.

Quant à la racine, encore intacte, elle mérite d’être renforcée pour faire tenir le point de rupture qui relie cette nouvelle pousse aux pointes défrisées. Il faut alors se passer de tout traitement composé d’actifs chimiques qui opacifient la fibre capillaire et la rend imperméable à toute hydratation. Il s’agit surtout des huiles minérales et des composants pétrochimiques. Ils ralentissent aussi la croissance des cheveux. Il faut préférer le naturel.

Enfin, les soins à base d’alcool et le recours fréquent aux sèche-cheveux et aux fers à lisser sont à proscrire. Ainsi, les cheveux naturels apparaissent à leur rythme et les pointes défrisées pourront être coupées progressivement tous les 2 ou 3 mois jusqu’à ce qu’elles soient toutes éliminées.