Astuces pour éviter les frisottis

Par temps humide, les cheveux sont souvent enclins aux frisottis. Plus ils sont secs, plus ils attirent l’humidité. Par temps humide, les cheveux sont souvent enclins aux frisottis. Plus ils sont secs, plus ils attirent l’humidité. Résultat, les écailles du cheveu s’ouvrent et provoquent cet effet indiscipliné pas très glamour.

La solution ? Combattre la déshydratation capillaire en appliquant crème et sérum à base d’agents anti-frisottis comme l’huile d’avocat ou d’argan ou encore la silicone. Le mieux est d’éviter les soins à base d’alcool jugés trop asséchants.

Côté soin, il faut privilégier les shampoings à base d’émollients comme le beurre de karité par exemple. Le même principe s’applique aux cheveux asséchés par l’abus de traitement chimique. Il faut opter pour l’usage hebdomadaire de masques nourrissants et favoriser les pointes. Idem pour le passage sous brushing ou l’utilisation de fer à lisser, il faut impérativement apporter aux cheveux une protection thermique sous forme de spray ou de lotion selon notre convenance. D’ailleurs, ces outils sont préférables en céramique, en tourmaline ou en titane car ces modèles sont moins agressifs.

Enfin, les petits réflexes comme éponger au lieu de frotter les cheveux mouillés, sécher complètement avant la mise en pli ou encore diriger l’embout du brushing suivant le sens des cheveux sont autant de précautions qui diminuent les frisottis. Quand on les sèche avec la serviette, il faut aussi éviter de le faire la tête à l’envers. Les cheveux auront plus de mal à se remettre en place et bonjour les frisottis !

Pour les situations d’urgence, un peu de crème solaire ou de lotion corporelle étalée à plat sur les cheveux fera l’affaire.