Alopécie : connaître son patrimoine génétique pour des conseils personnalisés

Quand un membre d’une famille souffre d’alopécie, il est fort probable que les autres en soient aussi victimes.Quand un membre d’une famille souffre d’alopécie, il est fort probable que les autres en soient aussi victimes. Pour en être certain, un diagnostic génétique peut être effectué pour prévoir le phénomène de manière plus scientifique.

La génétique préventive

Des laboratoires européens proposent aujourd’hui un examen d’ADN pour décrypter toutes les informations contenues dans les cellules d’une personne. Ce type de test permet de définir la prédisposition d’une personne à l’alopécie androgénétique et même au développement de la cellulite. Selon la législation, ces examens sont autorisés à la seule condition qu’ils soient encadrés par un médecin.

Utilités des tests

Les tests peuvent se faire à partir d’un prélèvement de salive ou d’une prise de sang. Après prélèvement, la personne doit répondre à une cinquantaine de questions compilée dans un questionnaire. Les questions ont pour objectif de connaitre ses habitudes de vie, son environnement, son alimentation et ses antécédents familiaux. Lorsque les résultats sont couplés avec le génotype, les médecins peuvent offrir des conseils personnalisés allant des réflexes quotidiens aux soins sur mesure.

Pour des tests génétiques anti-âge

Si le check up génétique permet de déterminer la prédisposition d’une personne à l’alopécie, il est généralement utilisé pour une visée anti-âge. De ce fait, les laboratoires proposent des tests pour déterminer les informations sur le vieillissement cutané d’une personne (éclat, photo vieillissement, stress oxydatif, etc.). Les scientifiques présentent ensuite des conseils sur mesure et formulent des crèmes personnalisées à chaque personne étudiée. Jusqu’à ce jour, aucune preuve scientifique n’est en mesure de montrer l’efficacité de ces crèmes personnalisées comparées aux cosmétiques classiques.